Ici, des palettes de sacs de chaux, des tas de sable, des échafaudages montés en dépit du bon sens. Et ces questions qui me taraudent : où est cette satanée brouette ? A qui ai-je bien pu prêter ma bétonnière ?

« A ta place, Momo, cette phrase, c’est pas la que je la mettrais. »

Publicité